Recherche

Saad Lamjarred « contraint » de passer l’Eid Al Adha en France

7 août 2018 - 19h01 - Musique

© Copyright : DR

e chanteur Saad Lamjarred Saad Lamjarred ne pourra pas faire son retour au Maroc pour la fête d’Eid Al Adha, pour y revoir ses proches, suite à une décision prise par la justice française.

L’interprète du succès "Casablanca" avait en effet déposé une requête devant la tribunal de Grande Instance de Paris pour être autorisé à regagner le Maroc pour les fêtes. Mais cette requête a été refusée.

Saad Lamjarred Saad Lamjarred demeure sous contrôle judiciaire dans l’affaire l’opposant à Laura Prioul, la jeune française, qui l’accuse de viol et de violence.

Dans son dossier de plainte au civil, la jeune femme expliquait être en passe de perdre un rein, un prétendu ennui qui serait lié au traumatisme consécutif au viol dont elle aurait été victime.

Elle confiait notamment que son rein gauche “s’est arrêté de fonctionner”.

Et contrairement à ce que les détracteurs du chanteur Marocain prétendant, l’acceptation de cette expertise médicale est uniquement dans la forme, c’est à dire qu’elle ne préjuge pas de la décision des juges sur le fond.

Cette guerre judiciaire pourrait durer de nombreuses années.

La requête de Saad Lamjarred Saad Lamjarred qui demandait à sa victime la somme de 15.000 euros à titre de dommages et intérêts non seulement pour diffamation, mais aussi pour "procédure abusive et vexatoire", avait par ailleurs été refusée.
Le Marocain s’estimait poursuivi à "tort et par pure malveillance".

Arabika24.com