Recherche

Une radio égyptienne dédiée aux femmes divorcées enflamme l’audimat

27 juin 2018 - 13h30 - Télévision

© Copyright : DR

Motalakat radio (مطلقات راديو), une station de radio égyptienne diffusée sur le web, et qui a pour objectif de venir en aide aux femmes divorcées, non seulement dans leurs démarches administratives, mais aussi pour les aider à surmonter leur statut de divorcées, peu apprécié dans les pays arabes, connait un énorme succès.

Fondée par Mahassen Saber, sensibilisée aux difficultés rencontrées par les femmes divorcées grâce à son blog que l’on peut traduire par "Je veux divorcer", cette station de radio en ligne a connu très vite une immense popularité en si peu de temps.

En quelques mois à peine, comme le confirme le média égyptien You7, les émissions proposées par "Motalakat radio", "Vous qui êtes incomprises" ou "Le journal d’une divorcée", a conquis plusieurs milliers d’auditrices non seulement en Egypte, mais aussi dans les pays du Maghreb, et notamment le Maroc.

Cette station est aussi très suivie au Liban.

Les objectifs de cette radio selon son initiatrice qui elle-même est divorcée, sont de combattre les préjugés sur la femme divorcée.

Pour le psychiatre et sexologue tunisien, Zine El Abidine Ennaïfer, la perception de la sexualité dans l’imaginaire commun joue un rôle important dans cette prétendue méfiance à l’égard de la femme divorcée.

"La sexualité de l’homme est vécue comme quelque chose de nécessaire. Quand une épouse décède, il lui faut une nouvelle femme parce qu’il ne peut pas se contenir. Les femmes, elles, voient leur sexualité diabolisée, parce qu’on pense qu’elles sont plus à même à se contenir que l’homme", d’où cette stigmatisation de la femme divorcée.

Arabika24.com