Recherche

Najwa Karam et Shiraz mobilisées contre le travail des enfants

10 juillet 2018 - 12h27 - Musique

© Copyright : DR

Plusieurs stars libanaises dont Najwa Karam Najwa Karam et la sublime Shiraz Shiraz , qui se produisait en décembre dernier à Londres au côté de Ragheb Alama Ragheb Alama , participent à une campagne contre le travail des enfants au Liban.

A cette campagne menée principalement sur les réseaux sociaux, plusieurs autres personnalités y ont participé, dont des réalisateurs et des producteurs.

Ils ont appelé à ce que cesse le travail des enfants au pays du Cèdre, qui héberge depuis plusieurs années des centaines de milliers de réfugiés ayant fui la guerre.

Les autorités ont d’ailleurs confirmé une augmentation du travail des enfants, et plus particulièrement dans le secteur agricole.

L’Organisation internationale du travail (OIT), par la voix de sa porte-parole, Hayat Osseirane, avait d’ailleurs tiré il y a peu la sonnette d’alarme.
"C’est la pauvreté qui force les familles à compter sur leurs enfants pour survivre », déplore-t-elle, avant de rappeler que les réfugiés travaillent essentiellement dans l’agriculture, là où ils sont confrontés aux pires conditions, notamment climatiques.

Pour les personnalités impliquées dans cette croisade contre le travail des enfants, il s’agit ni plus ni moins qu’une "forme de servitude".

"C’est totalement inacceptable sur le plan humanitaire et totalement interdit par la Convention 182 de l’OIT », martèle de son côté Mme Osseirane, avant de rappeler que les enfants syriens n’ont pas les seuls à travailler, c’est le cas aussi des libanais.

« Entre 2009 et 2016, le nombre d’enfants libanais qui travaillent dans les champs a triplé », affirme un spécialiste de l’Unicef, Carlos Bohorquez.

Arabika24.com