Recherche

Mohammed VI rompt le jeûne avec Ali Bongo Ondimba, le président du Gabon

8 juin 2018 - 18h33 - Société

© Copyright : DR

Cette semaine, le roi Mohammed VI, juste avant de s’envoler au nord du Maroc pour inaugurer de nouveaux ports de pêche et de plaisance de Tanger, avait rompu le jeûne avec le président gabonais et du président de la Commission de l’Union Africaine.

Le souverain du Maroc avait en effet offert, mardi à la Résidence Royale à Salé, un Iftar en l’honneur du Président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba, et du président de la Commission de l’Union Africaine (UA), M. Moussa Faki Mahamat.

Ces derniers sont actuellement en visite au Maroc.
Par ailleurs, plusieurs autres personnalités étaient de cet Ifrar, non seulement le prince héritier Moulay Hassan, et le prince Moulay Rachid, le frère du roi du Maroc, mais aussi le Chef du gouvernement, M. Saâd Eddine El Othmani.

La veille, Mohammed VI avait été aperçu en promenade dans les rues de Rabat, la capitale Marocaine, non loin de l’Avenue Hassan, à bord d’une Rolls Royce Dawn noire.

Pour l’occasion, le souverain de 54 ans était escorté par son conseiller, Fouad Ali El-Himma, et par Abdellatif Hammouchi.

Ce dernier n’est autre que le patron de la Direction Générale de la Sûreté nationale (DGSN).

En France, il avait reçu le titre de chevalier de l’ordre de la Légion d’honneur.

D’après plusieurs témoins, le roi Mohammed VI portait une tenue traditionnelle, agrémentée de "quelques touches modernes".

Un cordon de sécurité avait été placé, ce qui a empêché les témoins d’immortaliser cette virée royale.

Arabika24.com