Recherche

Mohammed ben Salman supervise les travaux à Neom, la ville futuriste saoudienne

2 août 2018 - 10h39 - Société

© Copyright : DR

Tout comme son père, le prince héritier d’Arabie Saoudite, Mohammed ben Salman, passe aussi quelques jours de vacances à Neom, un projet de ville futuriste située au Nord-Ouest de l’Arabie Saoudite.

L’homme fort d’Arabie Saoudite depuis que son père l’a désigné prince héritier l’an dernier a en effet décidé de passer ses vacances dans son propre pays, histoire de doper l’économie locale, touchée aussi par la chute du cours du pétrole.

Et il a été décidé que ce sera à Neom, une ville futuriste située au Nord-Ouest de l’Arabie Saoudite, à proximité de la frontière avec la Jordanie et l’Égypte.

Mais le prince en profite aussi pour superviser les travaux dans cette citée qui tient son nom d’une association de deux mots, neo (nouveau en latin) et M pour Mostaqbal (futur en arabe).

Comme la presse Saoudite le rappelle assez souvent, cette ville qui sera construite dans son intégralité avant 2030 avec une première tranche qui devrait être livrée courant 2021, a été dotée d’un budget pharaonique de 500 milliards de dollars.

Ce projet avait été initié par le prince héritier lui-même, lequel avait été visé par une rumeur d’une prétendue disparition, alimentée par les médias iraniens, et consécutives à une prétendue tentative d’assassinat.
Mohammed ben Salman est donc bel et bien en vie.

Il était d’ailleurs à l’honneur dans un documentaire diffusé sur la chaine "SBC", un réseau qu’il vient de lancer.

Des précisions avaient été livrées sur son quotidien.

C’était une manière indirecte de couper court aux rumeurs très commentées sur les réseaux sociaux selon lesquelles il aurait succombé à ses blessures après avoir été touché dans un prétendu attentat.

Mohammed ben Salman affichait une forme olympique lors de la réception du président yéménite, comme le confirmait aussi le documentaire pour les besoins duquel des reporters l’ont suivi durant 24 heures.

Il passe un peu de temps avec ses enfants avec lesquels il suit la série "Harchat", avant de se rendre à son bureau, où il doit assumer quotidiennement une quarantaine de rendez-vous, dont la durée peut aller de cinq minutes à une heure.

Et entre deux rendez-vous, il jette un oeil sur les programme MBC qu’il ne se prive pas de commenter.

Et le soir, il se rend chez son père, le roi Salmane ben Abdelaziz pour les tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan, jusqu’à très tard la nuit.

Il ne dort en réalité que quatre heures.

Arabika24.com