Recherche

Mohammed Abdu confirme son concert en Arabie Saoudite malgré le deuil

13 juillet 2018 - 12h30 - Musique

© Copyright : DR

Malgré la mort de son frère cadet, qui était aussi son manager, Mohammed Abdu Mohammed Abdu ne renonce pas à son concert prévu le 19 juillet prochain à "Muftah Theatre" d’Abha, la capitale de la province d’Asir, au sud-ouest de l’Arabie saoudite.

Cette ville est une connue pour être une cité de villégiature, surtout pour de riches Saoudiens, qui fuient les fortes chaleurs, entre les mois de mars à octobre.

À Abha, le thermomètre ne dépasse jamais les 30°C grâce à son altitude.

C’est donc dans cette agglomération de plus de 360 000 habitants que Mohammed Abdu Mohammed Abdu fera face à son public. Le chanteur Saoudien partagera la scène avec les artistes Waad et Hind.

C’est au début de la semaine que le chanteur a eu le regret de l’annoncer sur son compte "Twitter", sans toutefois en dire plus sur les causes de cette disparition.

Le frère du chanteur aurait succombé à une grave maladie contre laquelle il se serait battu durant plusieurs mois.

D’après plusieurs sources, il aurait été en proie au cancer.

En juin dernier, quelques jours de son 69ème anniversaire, Mohammed Abdu Mohammed Abdu avait reçu un petit cadeau en avance, une petite fille née de sa relation avec une Française qui partage sa vie depuis sept ans.

Son épouse avait en effet mis au monde une petite fille que le couple a choisi de prénommer Anoud.

Il s’agisaiit du neuvième enfant de Mohammed Abdu, qui est déjà l’heureux papa de Noura, Haifa, Ward, Rym, Dalal, Abderrahman, Badr, Khaled, et Alya.

Mohammed Abdu, est on le rappelle, surnommé « l’artiste des arabes ». Il s’est produit dans le monde entier. Il est issu d’une famille très pauvre originaire de Abha, la capitale de la province d’Aseer.

Son père était pécheur. Ses frères et soeurs sont tous morts à un jeune âge à cause de la « variole », qui sévissait à l’époque en Arabie Saoudite.

Avant de se lancer dans une carrière de musicien, Mohammed Abdu a été diplômé de l’Institut scientifique de Jeddah.

Il devait se perfectionner en Italie, mais il a finalement préféré se lancer dans une carrière de chanteur, entamée à Beyrouth par des chants religieux inspirés du patrimoine culturel yéménite.

Il est marié avec une française rencontrée en 2011 lors d’un séjour à Paris, où il était soigné pour accident vasculaire cérébral, deux ans après son divorce avec Umm Abdul Rahman, la mère de ses sept enfants.

Arabika24.com