Recherche

Mohamed Salah instrumentalisé par Ramzan Kadyrov, le président de la république de la Tchétchénie

4 juillet 2018 - 18h53 - Sport

© Copyright : DR

Mohamed Salah Mohamed Salah , l’international égyptien de Liverpool, n’aurait pas supporté d’être "instrumentalisé" par Ramzan Kadyrov, le président de la république de la Tchétchénie.

A Grozny, la capitale de la Tchétchénie, où l’équipe nationale égyptienne avait installé son camp de base pour la Coupe du Monde, Mohamed Salah Mohamed Salah , dont le parcours dans cette compétition internationale avait été contrarié par une blessure à l’épaule suite à un choc avec Sergio Ramos en finale de la Ligue des Champions, a eu l’opportunité d’être reçu par Ramzan Kadyrov.

Le chef d’Etat tchétchène avait en effet saisi l’occasion de cette visite de l’équipe égyptienne pour aller à la rencontre de l’attaquant de Liverpool, qui à ses yeux, "est le meilleur joueur de foot au monde".

Il surclasse même Cristiano Ronaldo et Lionel Messi avait-il estimé.

Et "de façon plus générale, c’est une personne parfaite", indiquait en outre le politicien, fils de Akhmad Kadyrov, un ancien grand mufti et président de la république de Tchétchénie de 2003 à 2004.

Par ailleurs, le président tchétchène se disait confiant sur les chances de l’équipe Egyptienne d’aller très loin dans cette compétition.

Mais quelques jours après cette rencontre surmédiatisée, Mohamed Salah Mohamed Salah aurait regretté d’avoir été "instrumentalisé" par le président tchétchène.

Conscient d’avoir été "manipulé" par Ramzan Kadyrov et sa fédération nationale, Mohamed Salah aurait menacé de ne plus jouer pour l’Egypte.

Arabika24.com