Recherche

Mobilisation au Koweit contre la peine de prison prononcée contre Mariam Hussein

4 juillet 2018 - 20h53 - Cinéma

© Copyright : DR

Les soutiens de Mariam Hussein se mobilisent suite à la condamnation de l’actrice marocaine naturalisée saoudienne à six mois de prison assortis de travaux forcés pour avoir insulté sur les réseaux sociaux l’artiste Hussein Mansour.

La peine de prison prononcée à l’encontre de Mariam Hussein a été confirmée en appel par un tribunal de Koweit City.

La jeune Marocaine a en effet été condamnée au Koweit à une peine de 6 mois de prison assortis de travaux forcés, pour avoir insulté Hussein Mansour dans une vidéo diffusée sur la toile.

Les faits remontent à 2016.

A l’époque, Mariam Hussein s’en était prise violemment à Hussein Mansour, suite un commentaire acerbe moquant son sacre au concours de beauté Miss Khaliji.

Cette peine très sévère a par la suite été confirmée en appel.

Les autorités judiciaires s’étant basée sur une nouvelle loi sur les cybercrimes, entrée en vigueur le 12 janvier 2018, et qui ajoutait une nouvelle maille au filet législatif qui restreint déjà de manière draconienne le droit à la liberté d’expression au Koweït.

La loi inclut désormais la pénalisation de plusieurs formes d’expression en ligne, plus particulièrement la critique du gouvernement, des leaders religieux ou des dirigeants étrangers.

Des dizaines de personnes au Koweït ont déjà été arrêtées et poursuivies au titre d’autres lois, en raison de commentaires de ce type postés sur les réseaux sociaux comme "Twitter".

Mais suite à cette condamnation inattendue, Mariam Hussein a reçu de nombreux soutiens de la part de plusieurs personnalités, non seulement Koweitiennes, mais aussi du Maroc.

Arabika24.com