Recherche

Miss Maroc libérée de prison après avoir causé la mort de deux enfants (photo)

28 septembre 2018 - 09h08 - Société

© Copyright : DR

Après quelques jours de prison après avoir causé la mort de deux enfants, Nouhaila Imelki Nouhaila Imelki a finalement retrouvé la liberté.

Elle semble avoir trouvé un accord avec les familles de deux victimes.

Cette libération a été confirmée par sa mère sur les réseaux sociaux, où un message de condoléance a été adressé aux familles de deux enfants.

C’est à la mi-septembre que Nouhaila Imelki Nouhaila Imelki avait été placée en détention pour avoir fauché deux enfants avec un gros bolide, un 4×4 Land Rover, suite à une soirée arrosée à Marrakech.

15 jours plus tard, sa libération a été décidée par les juges en charge du dossier.

Pourtant, selon la loi marocaine, lorsque l’homicide involontaire est commis "sans circonstances aggravantes", le conducteur risque une peine de prison allant de 3 mois à 5 ans.

Cette peine de prison pourrait être assortie d’une amende d’environ 7500 dhs à 30000 dhs comme le précise l’article 172 du code de la route.

« Tout conducteur dont la responsabilité d’un accident de la circulation est établie par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de sécurité et commet un homicide involontaire consécutif audit accident, est puni d’un emprisonnement de trois mois à cinq ans et d’une amende de 7500 à 30000 dirhams », indique le texte.

Dans le cas de Nouhaila Imelki Nouhaila Imelki qui était en état d’ébriété, les peines pouvaient être plus sévères.
Elle risquait une peine d’emprisonnement allant de 6 mois et 10 ans.

Mais finalement, l’accord avec les familles semble avoir été privilégié

Arabika24.com