Recherche

L’artiste Algérien M’hamed Issiakhem honoré par Google

18 juin 2018 - 10h22 - Télévision

© Copyright : DR

Ce dimanche, le moteur de recherche "Google" a célébré le 90ème anniversaire de M’hamed Issiakhem, l’un des fondateurs de la peinture moderne en Algérie. Il a perdu la vie en 1985 des suites d’une longue maladie.

Pour l’occasion, la page d’accueil du célèbre moteur de recherche, le « Doodle », a mis l’honneur l’artiste Algérien.

Le Doodle était visible dans plusieurs pays arabes, non seulement au Maroc, en Algérie, en Tunisie, et en Libye, mais aussi l’Égypte, le Liban, en Jordanie, en Irak, en Arabie saoudite et à Oman.

Né le 17 juin 1928 à Taboudoucht (actuelle wilaya de Tizi Ouzou), M’hamed Issiakhem effectue ses études à l’École des Beaux-Arts de Paris.

À son retour en Algérie après l’indépendance, Issiakhem devient dessinateur au quotidien Alger républicain et est membre fondateur de l’Union Nationale des Arts Plastiques.

Il est récompensé en 1980 du Premier Simba d’Or (Lion d’Or) de Rome, distinction de l’Unesco pour l’art africain.

De 1973 à 1978, M’hamed Issiakhem est dessinateur de presse.

Il dirige en 1977 la réalisation d’une fresque pour l’Aéroport d’Alger. Le Ministère du Travail et des Affaires sociales publie à Alger une plaquette dont Kateb Yacine écrit la préface sous le titre Issiakhem, Œil-de-lynx et les américains, trente-cinq années de l’enfer d’un peintre. En 1978, Issiakhem séjourne quelques mois à Moscou et reçoit en 1980 le Premier Simba d’Or (Lion d’Or) de Rome, distinction de l’UNESCO pour l’art africain. Il meurt le 1er décembre 1985 à la suite d’une longue maladie.

Arabika24.com