Recherche

Le mouvement de protestation en marge du concert de Kader Japonais dénoncé par le ministre

6 août 2018 - 19h44 - Musique

© Copyright : DR

Le mouvement de protestation qui a contrarié fin juillet le concert du chanteur Kader Japonais Kader Japonais a été dénoncé par le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, qui affirme que ce rassemblement de citoyens est un acte isolé.

Fin juillet, le concert de Kader Japonais Kader Japonais à Ouargla avait été été annulé, suite à un mouvement de protestation populaire.

Le public s’était en effet massé devant la théâtre de la ville pour protester contre "le gaspillage de l’argent public".

Au début de l’été, le ministère de la culture avait déjà donné raison aux protestataires en annulant plusieurs festivals par mesures d’austérité imposées par le gouvernement Algérie.

Plusieurs célébrités arabes, dont Kadhem Saher Kadhem Saher , Nancy Ajram Nancy Ajram , vont cette année faire l’impasse sur ce pays Maghrébin , où le nombre de festivals est passé de 176 à 83 festivals.

Avec la chute durable des prix des hydrocarbures, l’Algérie avait en effet pris des mesures draconienne, celle d’entrer dans une phase d’austérité, qui touche tous les secteurs, y compris la culture.

Le ministère algérien de la Culture avait en effet annoncé que cette année pour la saison des festivals, la priorité sera donnée aux artistes Algériens, au détriment des célébrités orientales, dont Kadhem Saher Kadhem Saher .

Et cette semaine, lors d’un entretien avec "El Hiwar", Azzedine Mihoubi a commenté l’annulation du spectacle de Kader Japonais Kader Japonais .

Il estime “déraisonnable” qu’un “groupe prive le reste des Algériens” des activités culturelles.
Les autorités “rejettent les rumeurs selon lesquelles les citoyens sont réticents aux festivals culturels et artistiques”.

Arabika24.com