Recherche

Le documentaire “Fragments de rêve” sur les mouvements sociaux censuré en Algérie

11 septembre 2018 - 09h05 - Cinéma

© Copyright : DR

Le documentaire réalisé par Bahia Bencheikh El Fegoun, “Fragments de rêve”, qui devait être projeté lors des rencontres cinématographiques de Bejaia, est visé par la censure.

Dans ce documentaire, la parole est donnée aux personnes liées aux mouvements sociaux en Algérie depuis 2011.

Cette décision des autorités a été confirmée par les organisateurs dans un communiqué.

Ils précisant qu’en solidarité, les rencontres seront suspendues jusqu’à ce que les “conditions de libre exercice soient assurées”.

Pour qu’un film soit diffusé en Algérie, une commission dépendant du ministère de la culture doit donner son aval et délivrer des visas pour la diffusion en salles ou pour des projections lors des festivals.

Les films qui devaient être diffusés au festival de Bejaia ont tous reçu un visa d’exploitation sauf celui de de la réalisatrice Bahia Bencheikh El Fegoun.

Le sujet traité serait sensible, bien qu’aucun officiel n’ait pris la peine de commenter cette décision.

“Le film ne figurait même pas dans la liste de ceux qui ont obtenu les visas de diffusion. Ce n’est même pas une interdiction mais un non octroi” déplore Laila Aoudj, la directrice artistique du festival.

Suite à cette interdiction, elle a même adressé un courrier au ministre de la culture Azzedine Mihoubi, lequel n’a pas pris la peine de lui répondre.

Arabika24.com