Recherche

La Beyrouth Pride annulée après l’arrestation de son coordinateur

18 mai 2018 - 19h16 - Télévision

© Copyright : DR

La Beyrouth Pride a finalement été annulée, suite à l’arrestation de son coordinateur Hadi Damien.

Il a été détenu durant une nuit à la gendarmerie de Hobeiche, à Beyrouth, et interrogé sur la base de la « traduction » de textes publiés sur le site officiel de cet événement.

Finalement, il n’a été relâché qu’après avoir signé un engagement à « annuler » le reste des activités de la Beirut Pride.

Cette suspension a été officialisée sur la page Facebook de cette association.

Cité par par "L’Orient-Le Jour", Hadi Damien a livré des précisions sur les circonstances de sa détention.

« Dans le cadre des activités de la Beirut Pride, il y avait, lundi, la lecture d’un texte théâtral, Ogres, qui porte sur plusieurs crimes homophobes", explique-t-il.

"L’événement avait lieu dans le studio Zoukak. Le studio s’était enquis auprès des autorités compétentes sur l’éventuelle nécessité d’obtenir une autorisation de la censure, et on lui avait précisé qu’il n’y avait pas nécessité dans ce cas ».

Mais une nouvelle version lui a été livrée peu de temps avant le spectacle. Il a été informé qu’une autorisation était nécessaire.

Il a alors été arrêté, et n’a été libéré qu’après avoir signé un engagement d’annuler le reste des activités de la Beirut Pride.

Arabika24.com