Recherche

Haifa Wehbe perd son procès contre un artiste transgenre

16 juillet 2018 - 10h29 - Musique

© Copyright : DR

Haifa Wehbe n’a pas obtenu gain de cause dans l’affaire l’opposant depuis avril dernier à un artiste transgenre palestinien, connu sous le nom de Haifa Magic, auquel elle reprochait d’avoir exploité son nom sans autorisation.

En avril dernier, la diva libanaise avait intenté un procès contre un transsexuel, après s’en être prise à lui sur les réseaux sociaux.

Elle lui reprochait de "manquer de personnalité".

Et cette fois là, elle avait décidé de passer à l’étape supérieure, en portant l’affaire devant la justice pour atteinte à ses intérêts, et pour exploitation illégale de son nom.

Celle dont le nouvel opus devrait débarquer dans les bacs avant fin juillet avait en effet reproché à cet artiste transgenre d’empiéter sur ses plates-bandes en mimant ses postures, et en plagiant ses chansons.

Via sa page Spnatchat, Haifa Magic a regretté cette poursuite, et expliquait que sa démarche avait but de rendre hommage à Haifa Wehbe, son idole.

Et la justice vient de lui donner raison.

Les juges viennent de lui reconnaitre le droit de poursuivre ses activités sur la toile.

Le préjudice que la diva libanaise est supposée avoir subi n’a pas été prouvé.

Haifa Wehbe a déjà tourné la page de cette affaire depuis qu’elle s’apprête à sortir son nouvel opus composé de 15 chansons dont "Touta".

Pour les besoin de cet album, Haifa Wehbe s’est entourée de plusieurs auteurs dont Amir Taima, Tamer Hussein, Aziz El-Shafei, Nour Shadi, Amr Masri, et Ahmed Adel Tawfiq.

Arabika24.com