Recherche

Fadel Shaker, ses regrets et ses déboires judiciaires dans le morceau ’Bedet Ateeb’ (vidéo)

25 septembre 2018 - 14h30 - Musique

© Copyright : DR

Alors qu’il est boycotté par plusieurs médias à cause de son passé trouble, en lien avec le terrorisme, Fadel Shaker Fadel Shaker a surpris en sortant un nouveau morceau intitulé ’Bedet Ateeb’.

Le chanteur libanais fait en effet son grand retour à la musique en dévoilant son nouveau morceau, un titre en dialecte du Golfe, où il est question de ses déboires passés.

Même s’il a été innocenté par un tribunal libanais d’une accusation de terrorisme, il continue à être recherché par les autorités de son pays.

Le chanteur serait terré dans une maison de la banlieue de Beyrouth, dans un camp palestinien qui échappe au contrôle des autorités libanaises.

Fadel Shake serait en proie à des problèmes de santé. De sa fortune passée, il "ne lui reste plus rien".

Sa villa qui était estimée à 5 millions de dollars a été brûlée.

Pourtant, à la mi-juillet, Fadel Shaker Fadel Shaker assurait avoir acquitté par un tribunal libanais, suite à une accusation d’ "acte terroriste", et "menaces de mort", portée à son encontre par le maire de Haret Saida, une municipalité qui se situe dans le Caza de Saida.

Dans le passé, Fadel Shaker Fadel Shaker , né d’une mère palestinienne et d’un père libanais avait été condamné à de la prison ferme pour des faits de terrorisme.

Arabika24.com