Recherche

L’ex mari de Haifa Wehbe désigné quatrième personnalité la plus influente au Moyen Orient

12 juillet 2018 - 10h25 - Musique

© Copyright : DR

L’ex mari de la chanteuse libanaise Haifa Wehbe Haifa Wehbe , l’homme d’affaires égyptien Ahmed Abou Hashima, a été désigné quatrième personnalité la plus influence au moyen orient par le magazine spécialisé "Construction Business News Middle East".

Ce magazine que certains comparent au magazine Forbes a dressé la liste des 60 personnalités les plus influentes. Et en quatrième position on découvre Ahmed Abou Hashima, connu surtout pour être l’ex mari de la diva libanaise.

Et on ignorait complètement qu’il avait fait de sa société de construction l’une des plus florisante du Moyen Orient. Elle est d’ailleurs cotée en bourse.
Son chiffre d’affaires n’a cependant pas été précisée.

Haifa Wehbe Haifa Wehbe quant à elle n’est pas en reste puisqu’elle est actuellement en phase de finalisation de son nouvel album, dont la sortie est prévue courant de l’été, alors que sa sortie était initialement programmée pour juin.

Il est en effet prévu que la diva libanaise dévoile cet opus composé de 15 chansons dont "Touta", fin juillet ou début août.

Pour les besoin de cet album dont le titre n’a pas été précisé, Haifa Wehbe Haifa Wehbe s’est entourée de plusieurs auteurs dont Amir Taima, Tamer Hussein, Aziz El-Shafei, Nour Shadi, Amr Masri, et Ahmed Adel Tawfiq.

Haïfa Wehbe collabore aussi avec un certain nombre de compositeurs, parmi lesquels Mohammed Yahya, Aziz El-Shafei, Bilal et Khaled Sorour Geneidi.

Par ailleurs, il y a quelques jours, alors qu’elle était attendue à la neuvième édition du "BIAF", Beirut International Awards Festivals, qui se déroulait le 29 juin Nejmeh Square, à Beyrouth, la capitale libanaise, Haifa Wehbe n’avait finalement pas montré le bout de son joli minois.

La jolie brune devait être honorée dans le cadre du Beirut International Awards Festivals, en présence de personnalités éminentes dans divers domaines, qui se déroulait à Nejmeh Square, à Beyrouth.

Le Beirut International Awards Festivals réunissait en effet toutes les stars du Liban ainsi que de plusieurs pays comme la Turquie et l’Egypte.

Haifa Wehbe devait être sacrée lors de cette cérémonie de remise de prix non seulement pour sa prestation dans la série de télévision “La3net Karma”, (La malédiction de Karma), mais aussi pour ses succès musicaux cette année.

En direct, elle devait même interpréter sa chanson "Touta", sortie au printemps dernier.

Mais, Haifa Wehbe a finalement fait faux bond aux organisateurs, et elle s’en expliquait dans un message publié sur les réseaux sociaux, où elle présentait ses excuses.

Elle affirmait avoir été "prise d’un malaise" et n’avait pas "voulu prendre de risque".

La raison de ce malaise n’a pas été précisée.

Arabika24.com