Recherche

Elissa s’emporte contre les politiciens libanais

20 septembre 2018 - 16h00 - Musique

© Copyright : DR

Si Ragheb Alama Ragheb Alama est déçu par les politiciens de son pays, c’est aussi le cas d’Elissa Elissa , qui n’en peut plus des mauvaises nouvelles.

De retour au Liban après un bref séjour en Europe, où elle a notamment tenté d’oublier son cancer du sein contre lequel elle s’était battu au début de l’année, la star de la chanson orientale a poussé un coup de gueule.

Elissa Elissa s’est en effet emparée de son fil Twitter pour dénoncer le flot des mauvaises nouvelles et le manque d’optimisme dans son pays.

"Parfois, je lis les nouvelles, je vois à quel point nous sommes désespérés dans ce pays, et tout ce que je veux, c’est de retourner dormir. Le Liban mérite mieux que cela", a-t-elle dénoncé sur ce site de micro-blogging.

Début septembre, celle qui est officiellement un coeur à prendre a eu un motif de se réjouir puisqu’elle a été honorée par Le Washington Post, qui a salué sa démarche de briser le silence sur son cancer du sein.

D’après l’influent média américain, la démarche de la diva libanaise a incontestablement brisé un tabou sur la maladie, et a ouvert la voie à d’autres personnalités qui n’hésitent plus à s’exprimer sur le mal qui les ronge.

Il est fait référence non seulement à la chanteuse Myriam Fares Myriam Fares , mais aussi Asma, l’épouse du président syrien Bachar el-Assad Bachar el-Assad .

Arabika24.com