Recherche

Le conflit entre l’Egypte et le Qatar se déplace sur le terrain du sport

11 juin 2018 - 18h34 - Sport

© Copyright : DR

Le conflit ouvert entre l’Egypte et le Qatar sur fond de rivalités régionales entre l’Arabie Saoudite et l’Iran se déplace sur le terrain du sport.

Propriétaire de la chaine "beIn Sports", le Qatar va faire payer cher à l’Egypte la suspension non seulement de ses liaisons aériennes avec l’émirat, mais aussi la rupture de leurs relations diplomatiques.

Désormais, pour avoir accès à cette compétition dont beIN détient l’exclusivité, un Égyptien devra en effet débourser l’équivalent de 82 dollars pour un décodeur et près de 120 dollars pour un abonnement annuel.

Le salaire moyen d’un Egyptien ne dépasse guère le 220 dollars mensuels.

Pour tenter d’ enrayer cette situation embourbée, l’ autorité égyptienne de la concurrence a fait savoir qu’elle a déposé une requête devant la Fédération internationale de Football (Fifa) pour réclamer droit pour la télévision nationale de diffuser 22 rencontres du Mondial-2018 qui débute jeudi en Russie.

Et elle en profite pour dénoncer le monopole dont jouit la chaîne beIn.

"La Fifa a privé la concurrence de beIN de présenter de meilleures offres aux téléspectateurs égyptiens", indique ce communiqué, auquel cette instance internationale n’a toujours pas répondu.

L’autorité égyptienne affirme par ailleurs avoir décidé de "contraindre" la Fifa à accorder les droits de retransmission à la télévision publique du pays en échange d’une somme d’argent dont le montant n’a pas été révélé.

Une démarche dans ce sens aurait entamée auprès de l’Union Européenne.

Arabika24.com