Recherche

Le "Blue Whale Challenge" fait sa première victime en Arabie Saoudite

7 juillet 2018 - 09h00 - Société

© Copyright : DR

Le jeu "Blue Whale Challenge", un jeu qui consiste en une série de 50 défis et dont le dernier est le suicide du joueur, a fait sa première victime en Arabie Saoudite, un autre pays arabe touché après l’Algérie, le Maroc, et la Tunisie.

Une jeune fille de 13 ans a en effet mis fin à ses jours, après avoir joué au jeu "Blue Whale Challenge".

D’après le quotidien saoudien « Al Safad », la jeune fille originaire d’un village situé non loin de Médine Médine a été retrouvée pendue dans sa chambre par ses parents.

Le jeu en ligne "Blue Whale Challenge", serait en effet cause, bien que les résultats de l’enquête n’aient pas été publiées.

Un proche de la famille aurait confirmé cette allégation.

Les joueurs du "Blue Whale Challenge" passent par 50 niveaux différents.
Chaque jour, "le jeu", en réalité un tuteur, ordonne au participant de relever un défi. Les joueurs commencent par des défis au départ très anodins, comme écouter une certaine musique ou ne plus parler pendant des heures.

Mais au fur du jeu, les challenges deviennent évidemment plus dangereux. Des injonctions telles que de se mutiler les bras sont faites.

Le jeu finit par ordonner au jeune de se donner la mort.

Blue Whale Challenge" avait déjà fait des victimes dans plusieurs arabes dont l’Algérie et le Maroc.

Au Maroc, un lycéen, qui s’apprêtait à passer son bac, connu de ses proches pour être adepte de ce dangereux jeu viral, avait mis fin à ses jours, l’an dernier en se jetant d’un l’immeuble où il résidait à Agadir.

Le jeune garçon jouait beaucoup aux jeux vidéos et était devenu accro au "Blue Whale Challenge".

En Algérie, le jeu avait aussi pris tellement d’ampleur en faisant cinq morts, qu’une enquête officielle a été ouverte par l’Organe national de prévention et de lutte contre les infractions liées aux technologies de l’information et de la communication.

Arabika24.com