Recherche

BeIN Sports assignée en justice par un conseiller du prince Mohammed Ben Salman

17 juin 2018 - 09h31 - Sport

© Copyright : DR

Les autorités sportives Saoudiennes ont pris la décision radicale de faire parler la poudre une nouvelle fois, en assignant en justice la chaine "BeIN Sports", propriété du rival régional, le Qatar, avec lequel les relations sont tendues depuis un an.

Les relations diplomatiques sont rompues entre les deux pays depuis un an.

Et maintenant, les camps se livrent une bataille médiatique après cette plainte qui sera déposée contre la chaine "BeIN Sports". La juridiction qui recevra cette plainte n’a pas été précisé.

Il est reproché à la chaine sportive d’avoir commenté de manière négative la prestation de l’équipe Saoudienne, opposée en match d’ouverture de la Coupe du Monade à la Russie.

Cette rencontre comptant pour les matchs de poules s’était terminées sur un score sans appel de 5 à 0 au profit du pays organisateur alors que les Saoudiens évoluaient en présence du prince héritier, Mohammed Ben Salman, évidemment humilié par cette terrible défaite comme le montrent plusieurs photos dévoilées sur la toile.

Après cette déroute, les choses se jouent désormais sur le terrain médiatique, puisque le chef de l’autorité sportive Saoudienne et surtout conseiller du prince héritier, le puissant Turki al-Cheikh, a fait savoir dans une vidéo, qu’il entendait régler ses comptes avec "BeIN Sports".

"Les actions judiciaires nécessaires seront prises après ces actes indignes de BeIN Sports, a-t-il lancé face caméra, se réjouissant à cette occasion que cette chaine sportive, qui détient les droits sur la Coupe du Monde soit interdite sur le sol Saoudien.

L’an dernier, et cela pour mettre fin au monopole du bouquet Qatari BeIn Sports, L’Arabie Saoudite en partenariat avec l’Egypte avait lancé son propre bouquet sous le nom « Pbs Sports ».

Il s’agit d’un réseau de télévision qui devait diffuser les plus grands championnats du ballon rond gratuitement.

Arabika24.com