Recherche

L’acteur Amr Saad se mobilise contre la censure après l’interdiction de son film

14 juin 2018 - 09h32 - Cinéma

© Copyright : DR

Après l’interdiction dont a fait l’objet son dernier film « Karma », Amr Saad Amr Saad a exprimé sa peine, et a fait savoir qu’il est hors de question de se laisser faire, et entend se mobiliser contre la censure.

Cette semaine, "Karma" a subi les assauts de la censure, a regretté le producteur Mohammed al-Adel, qui a annoncé cette regrettable décision sur son compte "Twitter".

Ce long-métrage devait débarquer sur les écrans obscurs à l’occasion l’ Aïd al Fitr.

L’Entité du contrôle des œuvres artistiques en Egypte a reproché à la production de traiter d’un drame social sensible.

Dans "Karma", il est en effet question de la relation tendue entre musulmans et chrétiens, à travers l’histoire d’un jeune musulman qui tombe sous le charme d’une chrétienne.
Il finira par l’épouser malgré les réticences des deux familles.

Et en filigrane, la corruption qui sévit en Egypte a été dénoncée par l’implication d’un personnage dans une sombre affaire de pots-de-vin.

Et au lendemain de cette décision très contestable, la tête d’affiche de ce long-métrage, en l’occurrence l’acteur Amr Saad Amr Saad , 46 ans, brise le silence, et estime « anormal » que l’Egypte soit le seul « pays arabe » qui ne pourra pas « voir son film ».

« Si dieu le veut, grâce à la lutte, la censure n’aura plus place dans le pays », a-t-il indiqué, au risque de s’attirer les foudres des autorités.

Arabika24.com