Recherche

Al-Walid Ben Talal, l’étonnant soutien du prince Mohammed Ben Salman

15 juillet 2018 - 11h25 - Société

© Copyright : DR

Al-Walid Ben Talal en a fini de sa guerre contre son cousin, le prince héritier d’Arabie Saoudite, Mohammed Ben Salman, qui avait pourtant pris la décision l’an dernier de le placer avec plusieurs autres membres de la famille royale en résidence surveillée.

Les deux hommes se sont en effet rencontrés cette semaine, a confirmé le président de "Kingdom Holding Company" (KHC), la plus importante société privée d’Arabie saoudite ainsi que la deuxième société la plus importante en termes de chiffre d’affaires après la compagnie pétrolière Aramco1.

Il a publié une photo de cette rencontre sur son compte Twitter.

"J’ai été honoré de rencontrer Son Altesse le Prince héritier et de discuter des questions économiques, de l’avenir du secteur privé et de son rôle dans le succès de la Vision 2030 et des avantages qui en résulteront pour la patrie, le citoyen et le secteur privé".

Al-Walid Ben Talal semble avoir déjà tourné la page de la plainte pour corruption qui avait été déposée contre lui par le gouvernement saoudien, suite à une requête du premier ministre.

Le prince avait même logé avec plusieurs autres membres de la famille royale impliqués aussi dans cette sombre affaire à l’hôtel Ritz-Carlton de Riyad.

Dans une vidéo dévoilée sur la toile, Al-Walid ben Talal regrettait à l’époque certaines rumeurs qui ont pu circuler à son sujet.

« J’ai vu sur la BBC et ailleurs qu’Al-Walid a été transféré dans un autre endroit, à la prison centrale et même qu’il a été torturé. Du total mensonge. C’est très regrettable », expliquait-il.

« J’envisageais une interview une fois dehors, chose que je crois imminente. Une question de jours. Mais je me suis finalement résolu à l’avancer et à accepter aujourd’hui cet entretien à cause de toutes ces rumeurs. Elles sont totalement inacceptables. Du pur mensonge », avait-il indiqué.

Arabika24.com