Recherche

Ahmed El Fishawy risque la prison pour son rôle de Sheikh Jackson (vidéo)

23 novembre 2017 - 11h30 - Cinéma

© Copyright : DR

Ahmed El Fishawy est la dernière personnalité égyptienne en date à être visée par la censure.

L’acteur a en effet été convoqué par les autorités égyptiennes suite à une plainte déposée par un avocat proche des islamistes, un dénommé Abdul Rahman Abdul Bari.

Il lui est reproché d’avoir dépeint sous un mauvais jour un fondamentaliste dans son film « Sheikh Jackson », nominé en 2017 au Festival International du Film de Toronto.

Il y est question de la crise identitaire provoquée par la mort de Michael Jackson chez un jeune religieux musulman. Il s’agirait d’une oeuvre « blasphématoire » selon ses accusateurs.

Ce long-métrage est supposé nuire à la religion musulmane et en particulier à l’institution Al-Azhar, une autorité religieuse en Egypte.

Ahmed El Fishawy n’est pas la seule star à avoir été visée par cette plainte pour « diffamation envers l’islam ».

Ce fut le cas dans le passé d’ Adel Imam, qui avait été condamné à trois mois de prison, avant de voir sa condamnation annulée en appel.

« Certaines personnes cherchant la gloire m’ont intenté un procès pour certaines de mes prestations qu’elles considèrent comme insultantes pour l’islam, et cela n’est évidemment pas vrai », avait à l’époque lancé Adel Imam.

Arabika24.com