Recherche

1000 euros pour le billet de concert de Haifa Wehbe au Kempinski Summerland Hotel & Resort

3 août 2018 - 09h30 - Musique

© Copyright : DR

Quelques jours après l’annonce de son futur mariage, Haifa Wehbe va faire son grand retour sur scène, en assurant un show aux côtés du libanais Ragheb Alama, à Beyrouth.

La jolie brune dont le dernier album est attendu dans les bacs pour la fin de l’été, bien qu’aucune date précise n’a été dévoilée a en effet donné son accord pour se produire en spectacle dans le cadre d’une soirée organisée
au Kempinski Summerland Hotel & Resort, situé dans la capitale libanaise.

Pour cette soirée, elle aurait touché un chèque de 70 000 dollars.

Le prix des billets n’est pas donné puisqu’il faut débourser jusqu’à 1000 dollars pour apprécier la prestation de la beauté libanaise.

Ragheb Alama sera aussi de la soirée ont annoncé les organisateurs. Le montant de son cachet n’a pas été communiqué.

Fin juin, alors qu’elle était attendue à la neuvième édition du "BIAF", Beirut International Awards Festivals, qui se déroulait au Nejmeh Square, à Beyrouth, la capitale libanaise, Haifa Wehbe n’avait finalement pas montré le bout de son joli minois.

En plus de préparer un film dont la sortie serait programmée avant la fin de l’année, Haifa Wehbe devait être honorée dans le cadre du Beirut International Awards Festivals, en présence de personnalités éminentes dans divers domaines, qui se déroulait à Nejmeh Square, à Beyrouth.

Le Beirut International Awards Festivals réunissait en effet toutes les stars du Liban ainsi que de plusieurs pays comme la Turquie et l’Egypte.

Haifa Wehbe devait être sacrée lors de cette cérémonie de remise de prix non seulement pour sa prestation dans la série de télévision “La3net Karma”, (La malédiction de Karma), mais aussi pour ses succès musicaux cette année.

En direct, elle devait même interpréter sa chanson "Touta", sortie au printemps dernier.

Mais, Haifa Wehbe a finalement fait faux bond aux organisateurs, et elle s’en explique dans un message publié sur les réseaux sociaux, où elle présentait ses excuses.

Elle affirmait avoir été "prise d’un malaise" et n’avait pas "voulu prendre de risque".

La raison de ce malaise n’avait pas été précisée.

Arabika24.com